serpolet

03 juin 2007

Réflexions tirées du livre de Martin Gray le Livre de la vie

"Ce que l'on donne a un enfant, il le rend un jour. Et ce qu'on lui refuse, il le refuse. et le mal qu'on lui fait, il peut le faire. Mais si on gonfle ses jeunes voiles au souffle de la force, du courage, de la droiture, alors il vogue et sait affonter la tempête".

"Eduquer un enfant s'est s'offrir en exemple".

"Protéger un être, un enfant ou un homme, ce n'est jamais lui masquer les risques de l'existence, la part de malheur qu'elle contient. Protéger quelqu'un c'est d'abord lui apprendre à voir, lui montrer le danger en lui, autour de lui. C'est le rendre capable de l'affronter et de la vaincre."

"L'homme peut être seul au milieu des autres, mais celui qui est ouvert au monde, celui qui sait demeurer fraternel, celui qui est solidaire des autres, celui là même solitaire, n'est jamais seul, parce que les autres quand une main se tend, s'en saisissent."

Posté par cythere à 21:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


NOSTALGIE

<<<<<je suis seule, petite vieille voutée par le poids des ans, le poids le la vie difficile de ces dernières années. Je réflèchis, je songe à tout ce qui a été et qui n'est plus, qui ne reviendra jamais. La jeunesse avec son enthousiasme et ses illusions, les joies, mais aussi les peines profondes enfouies au plus profond de soi. les premières amours, celle de l'on croit éternelle et qui s'évanouissent comme elles sont apparues. L'adolescence où tout blesse, tout saigne, où on a mal de ne pas être aimée et appréciée. On rêve à cet idéal qui emplit le coeur. On voudrait aller toujours plus loin, toujours plus haut, mais hélas ! le temps passe et tout s'est enfuit.

        Ne penser pas pourtant que je suis triste et que je ne sais plus rire ... mais je n'ai plus 20 ans !!!

Posté par cythere à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

AVRIL

Le ciel d'un bleu très doux, fait ressortir la ligne sombre des pins parasols qui s'élèvent haut dans le ciel.

L'air frais et léger me baigne d'une atmosphère apaisante et douce. Je reste là, au soleil, sans pensée, sans désir, m'imprégnant de cette nouvelle vie qui renait.  Les oiseaux chantent leur chant d'amouur. Tout est beau, tout est doux, pourquoi, alors, les HOMMES sont-ils si méchants et cruels !!!

Posté par cythere à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]